Il y a presque 7 ans que la décision d’installer le projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) à Cadarache était prise ! Depuis, beaucoup de travail a été fourni notamment par les autorités françaises afin de préparer le site pour qu’il soit à même d’accueillir ce projet de recherche scientifique à grande échelle, qui vise à démontrer une utilisation possible de l’énergie de fusion à des buts commerciaux et industriels.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

ITER est porté par un modèle exemplaire de coopération internationale (7 grands partenaires participent à ce projet), car il s’agit en effet d’un « projet qu’on peut seulement bâtir ensemble. »

41 personnes ont assisté à la visite du chantier ITER, à Cadarache, le 10 mai 2012. Cette rencontre était organisée par le Club d’Affaires Franco-Allemand de Provence en partenariat avec la Chambre de Commerce Franco-Belge du Sud de la France.

Nous avons tout d’abord eu l’opportunité de voir le site en construction. Puis, Michel Claessens, directeur du département communication de ITER Organization nous a présenté le projet et les enjeux qu’il représente tant au niveau national qu’international.

 Bref rappel sur le chantier ITER :
  • Un projet commun à 34 pays : Chine, Corée du Sud, Etats Unis, Inde, Japon, Russie et Union Européenne
  • Un cout de construction sur 10 ans estimé à 13 milliards d’euros
  • 180 hectares de terrain dont 42 actuellement utilisés
  • 39 bâtiments dont le plus haut culminera à 60 mètres de hauteur (soit une hauteur supérieure à celle de l’Arc de Triomphe)
  • Un itinéraire routier de 104 km spécialement aménagé pour le transport des composants  les plus lourds du port de Berre
    l’Étang au site ITER
  • Plus de 12 000 visiteurs en 2011
  • 1 200 emplois directs générés et près de 1 500 emplois indirects et induits en 2011
 
 
 
Howdy,
Buy PRO version at http://wpclever.net to add more powerful tools to this place.