Le Corps Consulaire de Marseille

 

Marseille compte plus de 80 consulats ce qui en fait la deuxième représentation consulaire de France après Paris.

Les consuls peuvent être « honoraires » ou « de carrière ». Les uns et les autres ayant le même rôle et dépendant dans l’exercice de leur fonction de la Convention de Vienne [1].

Le rôle du consul est de défendre les intérêts du pays qu’il représente et des ressortissants de ce pays :

– Activité administrative (formalités de visa, de passeport, validation de documents officiels, traductions…) ;

– Activité économique et commerciale ;

– Activité culturelle ;

Le consul est le représentant officiel du pays auprès de toutes les autorités et administrations.

Chaque consul est nommé par le gouvernement du pays qu’il représente. La République française lui accorde ensuite « l’exequatur », document officiel signé par le président de la République française et le ministre des Affaires étrangères qui lui donnent l’autorisation d’exercer sa fonction et qui précise la zone de juridiction sur laquelle le consul exerce son autorité.

Bien sûr tous les consuls travaillent en étroite collaboration avec leur ambassade à Paris, elle même sous l’autorité de l’ambassadeur, représentant officiel du pays.

Traditionnellement l’ordre protocolaire pour les consuls de carrière et pour les consuls honoraires dépend de l’ancienneté respective dans le poste.

Tous les consuls installés à Marseille sont regroupés dans le Corps consulaire de Marseille, qui a pour objet :

– de maintenir et d’approfondir les relations avec les autorités françaises ;

– de cultiver la bonne entente entre tous les membres du Corps consulaire ;

– de conserver et sauvegarder les droits et privilèges des membres ;

– d’examiner toutes les questions d’intérêt commun et de coordonner les différents initiatives.

 

Tous les deux ans, les consuls élisent le bureau du Corps consulaire.

Par ailleurs, en fonction des services rendus le Corps consulaire nomme les membres d’honneur.