1.    Origine du club d’affaires
  • Création

Le CAFAP a été créé en 1993 et fêtera donc  ses 20 ans d’existence l’année prochaine. Cet anniversaire coïncide avec le 50ème anniversaire du Traité d’Elysées et Marseille Capitale européenne de la Culture. Créé en 1993, le Club d’Affaires Franco-Allemand de Provence (CAFAP) est depuis 1994 la délégation régionale de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie à Paris (www.francoallemand.com).

 Le CAFAP fait partie d’un réseau de 18 Clubs d’Affaires Franco-Allemands (www.clubs-des-affaires.org) – dont 9 en France et 9 en Allemagne – qui totalisent environ 3000 membres.

 Depuis 2008 le CAFAP héberge aussi le bureau de liaison du dIIF (www.diif.de), le Forum Industriel Allemand pour ITER, un projet international d’un réacteur expérimental de fusion nucléaire.

Finalement le CAFAP est membre fondateur de l’UCCCAB (Union des Chambres de Commerce et Clubs d’Affaires bilatéraux du Sud de la France) qui se compose de 11 associations-membres.

2.    Composition du club d’affaires

Le conseil d’administration se compose de 8 membres et se réunit 4 à 5 fois par an. Il fixe les grandes lignes du programme, réfléchit aux orientations et contacts à prendre et s’implique dans le fonctionnement général du CAFAP.

3.    Financement du club d’affaires
  • dIIF

Deutsches Iter Industrie Forum (Forum Industriel Allemand pour ITER) dont le CAFAP est le bureau de liaison. Les prestations fournies par le CAFAP dans ce cadre sont partie intégrante de l’activité du CAFAP et rémunérées.

  • Adhésions

60 adhérents environ, cf. paragraphe 4 ci-dessous pour plus de détails.

  • Subventions

Subventions sur projet accordées par :

–       la Communauté du Pays d’Aix
–       le Conseil Général des Bouches-du-Rhône
–       le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur

4.     Partenaires et adhérents

Le CAFAP réunit environ 65 membres, un chiffre qui est en légère augmentation cette année. Les adhérents se composent comme suit :

–       45% de professions libérales
–       45% de sociétés industrielles (ce qui est une tendance plutôt récente et positive)
–      10% d’organismes institutionnels et associatifs

Le montant des cotisations :

–       Etudiants : 50€
–       Particuliers et sociétés individuelles : 100€
–       Sociétés de moins de 50 salariés : 150€
–       Sociétés de plus de 50 salariés : 250€

Les mêmes services sont offerts aux adhérents et ce quelque soit le montant de leur adhésion. Les contacts avec le monde de l’éducation scolaire et universitaire est assurés notamment à travers d’associations étudiantes franco-allemandes comme Kontakt, l’association franco-allemande au sein de l’école de management Euromed.

Le CAFAP profite aussi d’un réseau important de partenaires économiques locaux (associations et Chambres de commerce notamment) sur lesquels il peut s’appuyer pour l’organisation de manifestations et la promotion de ces dernières ainsi que pour la sélection d’intervenants compétents.

5.    Évènements
–       En toile de fond :
  • Relations étroites avec les écoles et universités afin de faciliter la recherche d’un stage en Allemagne pour des scolaires et étudiants français souhaitant compléter leur expérience professionnelle dans le pays voisin.
  • dIIF – ITER : CAFAP comme bureau de liaison du Forum Industriel Allemand pour ITER – le siège de cette association étant situé à Berlin – pour aider les sociétés allemandes dans leur recherche d’informations et de partenariats industriels.       
–       Mensuels :
  • Environ une manifestation par mois (conférences, débats, visites d’entreprises) afin de favoriser le networking entre les membres, mais aussi avec des partenaires extérieurs invités. Les sujets choisis sont toujours d’ordre économique et se situe dans un contexte franco-allemand, européen ou international. Les intervenants sont des personnes issues du monde professionnel et économique, parfois il s’agit aussi des membres du CAFAP qui souhaitent profiter d’une plateforme afin de présenter leur société, leur expérience et leur connaissance sur certains sujets.
–       Annuels :
  • Séminaire franco-allemand sur les énergies renouvelables sur le Technopole de l’Environnement Arbois Méditerranée à Aix en Provence, partenaire de l’action. Le thème de cette année est « Biomasse et Biogaz ». Ce cycle de séminaire a été initié il y a 4 ans et rencontre toujours beaucoup de succès, étant donné que l’Allemagne est précurseur dans ce domaine où elle possède un vrai savoir-faire.
  • Rencontre  annuelle de tous les Clubs d’Affaires Franco-Allemands (18 en tout, dont 9 en France et 9 en Allemagne). Ce rendez-vous permet aux dirigeants des différents clubs de mieux se connaître, de planifier des actions communes et de s’échanger sur les « best practices ». De plus, il s’agit d’une opportunité unique pour les membres des clubs (un total de 3000 membres environ) de se rencontrer et d’examiner d’éventuelles pistes de coopération.
6.    Perspectives à court et moyen terme

Pas de grands changements prévus, l’orientation du club restera le même :

  • Animer un réseau économique franco-allemand en PACA, mais aussi dans des régions avoisinantes
  • Aider les sociétés allemandes à s’installer en Provence
  • Accompagner les sociétés régionales françaises dans leurs démarches économiques et commerciales vers l’Allemagne qui est le premier partenaire commercial de la France.

La situation budgétaire du CAFAP reste tendue et des projets capables de solliciter un cofinancement public ou privé sont à privilégier.

7.    Opportunités d’affaires et avantages d’échanger entre la France et l’Allemagne
  • Avantages géographiques

Au niveau national :  La France et l’Allemagne restent les premiers partenaires économiques l’un pour l’autre.

Au niveau régional : Au niveau économique les investissements allemands occupent la deuxième place (après les Etats-Unis) dans la région PACA. La proximité de la Méditerranée et des marchés du sud de cette dernière attirent. Cette tendance pourrait encore être renforcée, mais les différences dans la culture de travail du Sud, un réseau de transports en commun sous-développé, ainsi que les prix du foncier et du loyer favorisent un attrait pour des régions situées plus au nord comme Rhône-Alpes.

  • Avantages économiques

La France et l’Allemagne entretiennent une relation économique exemplaire qui en plus est appuyée par le monde politique. En outre, les deux pays sont certes différents, mais aussi complémentaires :

–       Allemands admiratifs de l’art de vivre français et de la qualité de vie
–       Français admiratifs de la réussite économique de l’Allemagne

  • Avantages sociaux

Culture similaire et même système de sociétés, bien que les charges sociales soient beaucoup plus importantes en France et qu’il existe en Allemagne une plus grande flexibilité du travail. Le volet formation et apprentissage présentent également de très grandes différences.

9.    Attentes vis-à-vis de l’UCCCAB

–       Synergies entre les Chambres de Commerce et d’Industrie
–       Mutualisation des actions et contacts
–       Renforcement de la visibilité du CAFAP à travers de l’UCCCAB
–       Renforcement de l’impact de l’international au niveau de la Région PACA
–       Echanges et meilleures connaissances des acteurs