1.    Origines de la Chambre de Commerce Franco-Turque
  • Création

Mr. Arzano, directeur de Galex, une entreprise qui fait 100% de son CA à l’export et ancien vice président de la CCI est à l’origine de la création de plusieurs chambres de commerce bilatérales. Il créera la CCFT en 1972 avec le soutien de la CCIMP. La chambre choisit la cité phocéenne comme siège national pour des raisons tant stratégiques qu’historiques ; une histoire de plus de 2 600 ans d’échanges économiques et culturels.

À son commencement, la CCFT est riche car elle reçoit de nombreuses subventions. En outre, elle est également à l’origine de la création de la chambre de commerce française en Turquie. Dans les années 80 et 90, la chambre fonctionne bien, un permanent s’occupe de la gestion de la chambre.

En 2005, la CCFT redémarre à 0, avec une ouverture de la chambre dans toute la France.

Une nouvelle équipe l’a donc reprise et l’a développée :

–       W. Barneau
–       B. Begon
–       S. Onder
–       S. Salvetat

Cette expansion vient de plusieurs constats :

–       Les entreprises françaises qui exportent en Turquie sont à Paris
–       Il existe de grandes communautés turques dans d’autres villes (principalement à Lyon et à Paris)
–       À Marseille, la CCFT ne dispose d’aucune subvention de la part du conseil général ou du conseil régional

Pendant les 4 années suivant la réouverture de la chambre, les grandes lignes de la politique de la CCFT ont été :

–       Recréer une dynamique pour attirer de nouveaux membres
–       Proposer des services aux membres de la chambre, en relation avec la CCFT d’Istanbul
–       Mettre en place une politique d’ouverture au niveau national

  • Siège national à Marseille
  • Ouverture d’antennes à Paris, Bordeaux, Lyon et Toulouse
  • Projets d’ouverture à Lille
2.    Composition de la Chambre de Commerce Franco-Turque

Cf. Organigramme disponible sur la page de la Chambre de Commerce Franco-Turque

3.    Financement de la Chambre de Commerce Franco-Turque

Le financement provient à 100% des cotisations des adhérents. La chambre n’est pas subventionnée. Cependant, la CCFT Paris est aidée par 2 sociétés membres généreuses.

Les cotisations se divisent en 2 types :

–       Les cotisations des membres premium
–       Les cotisations des membres « standard  »

Les cotisations sont mutualisées puis redistribuées aux différentes antennes proportionnellement au nombre d’adhérents qu’elles comptabilisent.

4.     Partenaires et adhérents

La CCFT possède un réseau de 117 membres au niveau national et plus de 2 500 contacts. Le nombre de membres ne fait qu’augmenter depuis quelques années.

Entreprises turques en France : Vestel, Turkish Airlines, Pegasus, Beko, Omsan, Turkiye Is Bankasi, Turn Key, Alida, Boltas, L.A. Makzume, Hitit, Mil Law, HIT…

Entreprises françaises en Turquie : SMI, Marmedsa, Axa…

Les membres Premium payent une cotisation plus élevée que les membres standard mais apparaissent sur le site internet comme partenaires adhérents de la chambre.

Aujourd’hui, la chambre planche sur de nouvelles formules d’aide aux entreprises, car les TPE ne savent souvent pas comment aborder la Turquie et son marché très compétitif.

Il est à noter que la CCFT offre directement des prestations de services à ses adhérents (et peut aussi mettre en relation une offre et une demande compatible).

Services proposés aux adhérents : (en France et en Turquie)

–       Accompagnement pour un développement durable
–       Organisation de rencontres
–       Conseil multiculturel
–       Conseil RH
–       Conseil fiscal et juridique
–       Conseil transport et logisitque

5.    Évènements

Évènements annuels à Marseille dans les années 80 et 90. Maintenant, l’organisation des évènements a été modifiée car désormais chaque antenne de la chambre est libre de faire un événement quand elle le souhaite.

Aujourd’hui, la plupart des évènements de la CCFT sont de petits évènements. Le plus intéressant pour la chambre est alors de se greffer à de plus gros évènements, comme classe export ou G20 investment summit

–       Ponctuels

  • G20 Investment Summit à Paris, lors de laquelle Selcuk Onder fera une conférence (2012)
  • Classe Export (2011)
  • Partenaire de la Transat la Rochelle/Bahia car skipper turc (2012)
  • Participation à la foire internationale de Bordeaux (2011)
  • Participation à des conférences sur la Turquie à Paris, Marseille, Bordeaux et Istanbul

Une politique de projets ambitieuse

–       Ouverture de lignes aériennes Bordeaux/Istanbul et Marseille/Istanbul
–       Ouverture de lignes maritimes Marseille/Istanbul
–       Projet Mare Nostrum avec l’AMFT (1° association culturelle franco-turque du Sud de la France)
–       Officialisation en cours d’un projet d’accord entre la CCFT et la CCFT Istanbul
–       Développement de projets communs avec l’Ambassade de Turquie
–       Développement et participation à des projets culturels avec l’AMFT
–       Développement de projets avec Ubifrance Istanbul pour des projets de conférences, opérations ponctuelles.

6.    Perspectives à court et moyen terme

Ouverture prochaine d’une antenne à Paris, avec 1 permanent et de nouveaux locaux. Cette antenne deviendra à terme le siège de la CCFT. En outre, en 2013, la CCFT se dotera d’un nouveau site internet, plus complet . Les objectifs à plus long terme sont de créer plus d’évènements afin de gagner en visibilité dans la région.

7.    Opportunités d’affaires et avantages d’échanger entre la France et la Turquie

On l’ignore souvent, mais la Turquie est le 6° pays avec lequel échange la France (exportations et importations confondues). De fait les opportunités d’affaires sont présentes et s’expliquent principalement par une très forte proximité entre les 2 pays depuis plusieurs centaines d’années.

En outre, si l’on considère seulement la région PACA, la Turquie est le 2° pays au niveau des échanges (hors pays pétroliers).

  • Avantages géographiques

Pays relativement proches, séparés par aucune mer, mais possédant tous 2 un accès à la mer qui permet donc un transport maritime relativement rapide, en plus des autres types de transport.

  • Avantages économiques

La Turquie se situe entre 2 continents (Europe et Asie) et constitue donc pour la France un point d’ancrage vers l’Asie, mais également vers le monde oriental.

8.    Attentes vis à vis de l’UCCCAB

Aujourd’hui la CCFT fait face a un problème : la méconnaissance de la zone est méditerranéenne (avec un unique focus sur la zone maghrébine).

Les attentes vis à vis de l’UCCCAB sont donc multiples :

  • L’UCCCAB devient une organisation globale vis à vis des instituions territoriales qui aura plus de poids et d’influence que chaque chambre.
  • La CCFT, qui bénéficie jusque là d’une mauvaise image, peut enfin, grâce à sa participation à l’UCCCAB, la restaurer et bénéficier d’une nouvelle image plus amicale
  • La ville de Marseille s’est maintenant dotée d’une association globale qui permet une meilleure discussion entre les chambres.
  • La mise en relation des réseaux et donc plus de relations entre les chambres